Mila Nijinsky

Costumes de Chairs


Cette série a débuté avec de joyeux autoportraits argentiques me mettant en scène avec le Camarade Intime, il y de ça plusieurs années: Une plage à Etretat, en France, et immortaliser nos souvenirs de vacances amoureux. Le costume de chair se voulait détourné de sa vocation initiale: ne plus être sexualisé, mais faire office de carte postale kitch et désuète, un tantinet dérangeante. 

Le visage disparaît. Perte d'identité, perte de repaire, et pourtant rester à fleur de peau, à vif, les courbes du corps tout entier dévoilées en pleine nature où en pleine ville sous les yeux des passants. On s'est amusé à décliner cela dans divers espace-temps, au gré de mes fantasmes. 

Puis est venu la rupture. 

C'est là qu'à réellement débuté mon travail avec les Costumes de Chairs. De contes personnels ils ont voulu s'ouvrir au monde. 

D'amusement ils sont passés à corps social.




Using Format