Mila Nijinsky

Amour(s)

J'ai commencé la photographie par des autoportraits que je n'ai jamais montré à personne, par pure catharsis et thérapie. 

Quand je me suis vraiment mis à en faire tous les jours, mes premières envies furent de photographier l'Amour(s), chez les autres. L'amour sous toute ses forme, bien que la partie charnelle et érotique était mon premier point de recherche. 

Tout naturellement, la première forme d'amour que j'ai voulu immortaliser, c'est celle que j'ai observé en premier, mon premier modèle :  celui de mes parents. 


Mais c'est un schéma dans lequel je ne me reconnaissait pas. 
J'ai pourtant essayé...


Alors j'ai cherché dans la famille que je me suis construite moi-même. 
Parmi les freaks, les queers, les divergens, les bizarres... Les comme moi. 

C'est de là qu'est née ma série "Intime", sur laquelle je travaille depuis 2014. 
Un besoin d'observer d'autres exemples d'Amour(s), en dehors des schémas et des carcans hétéronormé ou patriarcal. 

Using Format