Mila Nijinsky

"Je suis en train de tomber en amour
et c'est une chute tellement libre

si c'est ce sentiment,
je comprends pourquoi les gens achètent des parachutes
je comprends pourquoi les gens se jettent du haut des falaises

si c'est ce sentiment
je comprends pourquoi les oiseaux existent
et pourquoi on a inventé la faim

je comprends ça et plus rien d'autre
aller à la boulangerie est devenu une épopée rocambolesque

le monde est un vertige
le centre du monde s'est déplacé
je pense qu'il n'existait pas avant
que j'étais une boussole folle qui ne savait pas où pointer

maintenant
tout a un nord, un sud, un est, un ouest, un intérieur, un extérieur

la nuit et le jour mangent mon visage et je mange la nuit et le jour
je suis un animal émerveillé

les choses sont précises, ciselées sous la lumière
j'éclate de rire au moindre rayon de soleil

tout
s'ouvre

on m'a dit le mot de passe

je comprends
je comprends les oiseaux

mes questions sont englouties sous une joie épaisse
elles n'ont plus lieu d'être
elle sont devenues des jours fériés

voir le jour se lever est une fête
respirer est une fête
une vraie fête, avec l'ivresse, les rencontres, les surprises, les nourritures englouties les doigts dans
la bouche, les couleurs flageolantes, les confettis, les transgressions

tout ruisselle d'une liberté ivre
moi même
je n'ai plus besoin de parler
je
regarde
je
souris

j'acquiesce
au monde

je suis en train de tomber en amour
et c'est une chute tellement, tellement libre"

Poème de Camille Hardouin.


Using Format